La mobilité réduite implique une diminution des capacités de déplacement et de mouvement d’une personne. De plus, la mobilité réduite peut limiter la participation à des activités sociales et culturelles et favoriser, au pire des cas, l’isolement social. Ces services de transport – offerts par des organismes publics, privés ou sociétés de taxis – peuvent remédier à ce risque et garantir un accès équitable en préservant la mobilité des personnes en perte d’autonomie. La réservation doit néanmoins se faire au préalable et les tarifs peuvent fortement varier entre les différents types de prestataires. En cas d’urgence ou lors d’un transport en ambulance, les frais sont pris en charge par la Caisse Nationale de Santé (CNS).

 

 

Selon le degré de leur handicap, les personnes à mobilité réduite ou handicapées peuventEn savoir plus
Soigner une personne âgée dépendante à la maison est une tâcheEn savoir plus
Pour une personne à mobilité réduite ou handicapée, la liberté de circuler sansEn savoir plus