Aider quelqu’un peut conduire à moins s’occuper de soi. Les priorités changent avec la progression de la maladie et la vie personnelle peut prendre la dernière place dans la liste des tâches à accomplir.

 

S’occuper d’un proche n’est pas une tâche facile, mais il est important de comprendre que pour aider quelqu’un il faut également penser à soi. Etre en forme du point de vue psychologique et physique permet d’être plus efficace dans la relation d’aide.

 

Voici quelques conseils utiles pour prendre soin de vous : 

 

  • Pendant la journée trouvez du temps pour faire quelque chose qui vous fait plaisir : lire un magazine, prendre un bain relaxant, apprendre une nouvelle langue, faire de l’exercice, se relaxer, faire une balade, aller faire du shopping…
  • Prenez des pauses. Organisez-vous avec votre famille, un ami ou des professionnels de l’accompagnement pour faire en sorte que quelqu’un prenne le relais auprès de la personne que vous aidez.
  • Appelez régulièrement vos amis ou votre famille. Il est important de rester en contact avec les autres.
  • Essayez de faire de l’exercice régulièrement. Vous n’avez pas besoin de beaucoup de temps, 30 minutes par jour, c’est déjà bien !
  • Essayez de suivre un régime équilibré.
  • Si vous ne vous sentez pas bien (mentalement ou physiquement) faites-vous conseiller par votre médecin ou par un psychologue. Ne laissez pas les problèmes s’installer.
  • Créer un réseau de support autour de vous permet de mieux affronter les difficultés liées au rôle d’aidant. Echangez vos expériences avec des personnes qui sont dans la même situation que vous. Participez à des groupes d’échange. Cela vous aidera à comprendre la situation et à gérer émotions, anxiété, dépression et sentiment de culpabilité.