Si vous envisagez d’arrêter de travailler, il est important d’anticiper en amont toutes les conséquences de cette décision :

  • Pouvez-vous vous permettre d’avoir des revenus moins importants ?
  • Êtes-vous prêt à renoncer à l’indépendance et aux relations sociales que le travail vous assure ?
  • Perdrez-vous des responsabilités importantes si vous démissionnez ?
  • De quelle façon cette décision affecterait-elle votre retraite ?

Avant de prendre cette décision, nous vous conseillons d’envisager toutes les alternatives possibles :

  • Demander des horaires de travail plus flexible
  • Prendre des congés payés ou sans solde
  • Faire appel à des professionnels pour qu’ils interviennent auprès de votre proche.

Parlez-en à votre employeur

Rappelez-vous que les personnes compétentes et ayant de l’expérience sont importantes pour une entreprise. Les employeurs ont donc tout intérêt à leur faciliter la vie. Votre employeur pourrait vous aider. Parlez-lui directement de votre situation ou parlez-en au responsable des ressources humaines ou à un représentant des travailleurs.

Demandez une aide

Les services sociaux de votre ville ou de votre département peuvent vous aider. Contactez votre mairie ou votre Conseil Général pour connaître les dispositifs d’accompagnement existants pour vous et votre proche.

 

Faire appel à des professionnels

Vous pouvez employer une personne dans le cadre de l’emploi direct ou faire appel à un service d’aide à domicile de manière à ce que les responsabilités administratives et juridiques inhérentes au statut d’employeur ne vous incombent pas.

Le droit de choisir

Toute solution présente des avantages et des inconvénients qui ne sont pas forcément les mêmes pour les uns et pour les autres. L’enjeu est d’identifier, via le dialogue, un compromis acceptable par tous. Si la parole circule difficilement avec vos proches, solliciter un médiateur peut être intéressant.

Autorisation de

CARERS UK – The voice of carers.Visiter le site...