Sortir est essentiel pour chacun. Mais pour les personnes ayant des difficultés pour se déplacer, aller chez le médecin ou au restaurant peut parfois s’avérer être un vrai casse-tête. Heureusement des solutions existent.

Les transports adaptés

Proposant des véhicules adaptés aux personnes à mobilité réduite, couplés à un service d’accompagnement, du domicile jusqu’à la destination choisie, les transports adaptés sont disponibles à des conditions et des prix différents :
– Les transports adaptés proposés par les communes ou les départements, dont les prix sont souvent calculés en fonction des ressources de la personne âgée.
– Les transports adaptés proposés par des associations de proximité ou des entreprises privées.

La course doit être réservée à l’avance par téléphone. Vous devez vous renseigner au moment de la réservation sur le coût de la prestation car les prix sont très variables selon les prestataires. Ce type de sorties peut être pris en charge au titre de l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie).

En Ile-de-France par exemple, Pam (Pour aider à la mobilité) est un service de transport pour les personnes à mobilité réduite. Il permet de se déplacer dans toute l’Île-de-France, à la demande, pour tout type de motifs. Ce service est réservé aux titulaires d’une carte d’invalidité délivrée par la Maison Départementale des Personnes Handicapées (taux de 80 % minimum) et aux bénéficiaires de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie, GIR 1 à 4.
> En savoir plus, par département :
http://www.stif.info/pam-transport-a-la-demande-pour-personnes-a-mobilite-reduite.html#pagination_articlesnonactu  

>Pour en savoir plus sur les transports adaptés, contactez :
– Le Centre communal d’action sociale (CCAS) ou de votre Centre local d’information   et de coordination (CLIC) de la personne à transporter.
– Le service d’action sociale de la caisse de retraite complémentaire dont dépend la personne à transporter.

Transport assis professionnalisé

Si votre proche ne peut pas se déplacer seul et que son état nécessite une aide technique (béquille, déambulateur…), l’aide d’une tierce personne ou le respect des règles d’hygiène, il peut utiliser les transports assis professionnalisés. Il en existe de deux type : les taxis conventionnés, qui sont des taxis normaux; les véhicules sanitaires légers (VSL), plus porches d’une ambulance.

Si votre proche a besoin d’un transport pour rentrer chez lui après une opération, ou pour des soins loin de son domicile, l’Assurance Maladie peut prendre en charge ses frais de transport (taxi conventionné ou VSL) si son état de santé le justifie et si ce transport a été prescrit par son médecin. Attention : si vous utilisez un taxi non conventionné, le coût du déplacement ne sera pas du tout remboursé par l’Assurance Maladie.

> Pour trouver un taxi conventionné :
– Contactez la caisse d’Assurance Maladie de la personne à transporter par téléphone en composant le 36 46 (prix d’un appel local depuis un poste fixe) ou par mail en vous connectant sur votre compte ameli.
– Vous pouvez également repérer le logo bleu « Taxi conventionné – Organismes d’assurance maladie » qui figure sur la vitre arrière droite du taxi conventionné.

> Pour trouver un VSL : consultez ameli-direct.

 

Les transports proposés par les associations

De nombreuses associations locales ou nationales, comme la Croix Rouge, proposent des services de transport à bas coût aux personnes âgées qui ne peuvent se déplacer par leurs propres moyens ou par les moyens publics ou privés existant.
> >Pour en savoir plus contactez le Centre communal d’action sociale (CCAS) de la personne accompagnée ou son Centre local d’information et de coordination (CLIC).

 

Les sorties organisées

Certaines associations proposent des sorties adaptées aux personnes à mobilité réduite, tout en laissant libre les personnes de participer ou non à une visite ou un spectacle.
>Pour en savoir plus, le Centre communal d’action sociale (CCAS) ou le Centre local d’information et de coordination (CLIC) le plus proche du domicile de votre parent peut vous renseigner, de même que le syndicat d’initiatives ou l’office du tourisme de la commune de votre proche.

 

Les sorties accompagnées en transports en commun

La SNCF propose le dispositif Accès Plus http://www.voyages-sncf.com/services/acces-plus

 

Faciliter le stationnement

Les aidants qui conduisent leur proche lors de certains déplacements peuvent demander une carte européenne de stationnement auprès de la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) de votre département. Cette carte n’est pas uniquement délivrée aux personnes handicapées, mais également à celles contraintes d’être aidée dans tous leurs déplacements. Elle donne droit, ainsi qu’à la personne qui l’accompagne, de stationner sur les places réservées aux personnes handicapées.