A. Pour l’aidant

Les aléas de la vie (maladie, handicap, accident…) peuvent non seulement diminuer la mobilité d’une personne, mais aussi altérer ses facultés et la rendre incapable de défendre ses intérêts. Il existe alors différentes solutions.
>En savoir plus

B. Pour la personne accompagnée

Qu’elles soient à domicile ou en établissement, il existe des aides financières pour les personnes âgées dépendantes.

 

L’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA)

Principale aide versée aux personnes dépendantes âgées de plus de 60 ans, l’APA a pour objectif de financer des services d’aide à la personne favorisant leur autonomie.
Que la personne âgée dépendante vive seule, à domicile ou en établissement spécialisé, elle continuera à percevoir l’APA. Le montant de cette allocation est calculé selon le degré de dépendance du demandeur, lui-même évalué à travers la grille AGGIR (voir ci-dessous).
> En savoir plus sur l’APA : http://www.social-sante.gouv.fr/espaces,770/personnes-agees-autonomie,776/dossiers,758/prestations-sociales,759/allocation-personnalisee-d,1724/

 

L’APA à domicile

> Comment faire sa demande d’APA pour les personnes âgées vivant à domicile : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F10009.xhtml
> Quel est le montant et le versement de l’APA pour les personnes âgées vivant à domicile : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F1802.xhtml

 

L’APA en établissement

> La demande d’APA pour les personnes âgées vivant en établissement : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F31595.xhtml
> Le montant et le versement de l’APA pour les personnes âgées vivant en établissement : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F2112.xhtml

 

La grille AGGIR

La grille nationale AGGIR permet d’évaluer le degré de dépendance du demandeur de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) afin de déterminer le niveau d’aide dont il a besoin. Les niveaux de dépendance sont classés en 6 groupes dits “iso-ressources” (GIR).
> En savoir plus : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F1229.xhtml

 

L’Allocation de Solidarité aux Personnes Agées (ASPA)

L’ASPA, qui remplace le minimum vieillesse depuis 2006, est une allocation destinée aux personnes âgées disposant de faibles revenus en vue de leur assurer un niveau minimum de ressources. Pour en bénéficier, il faut avoir atteint l’âge légal de départ à la retraite. Si ce n’est pas le cas, il est possible, selon certaines conditions, de bénéficier de l’allocation supplémentaire d’invalidité (voir ci-dessous)

> Les conditions d’attribution de l’ASPA : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F16871.xhtml

> Le montant de l’ASPA : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F16887.xhtml

 

L’Allocation Supplémentaire d’Invalidité (ASI)

L’ASI est une prestation versée sous certaines conditions aux personnes invalides titulaires d’une pension de retraite ou d’invalidité qui n’ont pas atteint l’âge légal de départ à la retraite pour bénéficier de l’Allocation de Solidarité aux Personnes Agées (ASPA). Depuis 2006, cette allocation remplace l’allocation supplémentaire du minimum vieillesse.
> En savoir plus : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F16940.xhtml

 

Les aides sociales

– Une aide sociale, sous forme d’aide-ménagère à domicile, peut être attribuée aux personnes âgées dépendantes si leur état le justifie et qu’elles remplissent certaines conditions d’âge et de ressources.
> En savoir plus : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F245.xhtml

 

L’aide à domicile sous forme d’allocation simple: Les personnes âgées ne bénéficiant d’aucune pension de retraite et disposant de revenus modestes peuvent demander, sous certaines conditions, une aide à domicile. Celle-ci est accordée en espèces ou en nature.
> En savoir plus : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F2572.xhtml

 

Aide sociale locale (accès aux foyers restaurants et au portage de repas) : la commune ou le département de la personne accompagnée peuvent mettre en place des services destinés à aider les personnes qui rencontrent des difficultés pour se restaurer.
> En savoir plus sur cette aide : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F248.xhtml
> En savoir plus sur le portage de repas

 

Caisses de retraite complémentaire

La retraite complémentaire est une retraite qui complète la retraite de base. Une fois à la retraite, il est important de contacter sa caisse de retraite complémentaire afin de faire valoir ses droits à la retraite. Celle-ci diffère en fonction du secteur d’activité au sein duquel la personne a travaillé.
> Comment connaître sa caisse de retraite : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F2504.xhtml

 

Guide de financement du maintien à domicile

Il existe un guide sur le financement du maintien à domicile des séniors. Très bien fait, il recense les besoins, les aides pour y répondre, ainsi que les principaux interlocuteurs.

> http://framework.agevillage.com/documents/pdfs/Guidesoutienadomicile.pdf

C. Où se renseigner ?

Pour avoir plus d’informations, vous pouvez vous adresser :
> Au Centre Local d’Information et de Coordination (CLIC)
> Au Conseil Général de votre département
> Au Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de votre ville